[Jeux Vidéo] Adorable Maison : des chats, des bento, et de l’amour

Salut tout le monde !
Depuis quelques mois, ma vie personnelle est très fatigante et, souvent, je n’ai pas l’énergie de ramper jusqu’à mon ordinateur bien-aimé pour jouer en posture assise. C’est, je crois, le prix de la daronnade, mais toujours est-il que ces derniers temps, en semaine, les seuls jeux vidéo que je puisse voir sont de l’autre côté de l’écran de mon smartphone.
C’est ainsi que, avec l’aide d’un Pemf, je me suis retrouvæ à jouer à un petit jeu mignon du nom d’Adorable Maison.

Date de sortie : 8 janvier 2020

Développeur : HyperBeard, Inc.

Plate-forme : Android, iOS

Genre : Simulation

Synopsis : Toi et ton partenaire venez d'emménager dans une nouvelle maison de banlieue avec votre compagnon à quatre pattes, un chat trop mignon du nom de Neige. Pense à préparer à manger à ton partenaire et à nourrir ton chat (ou tes chats, s'il y en a plusieurs) pour recevoir de l'amour. Utilise cet amour pour acheter des meubles, des décorations et... Oui, d'autres chats pour rendre ta maison totalement adorable ! Récolte assez d'amour pour débloquer de nouvelles zones comme le Jardin, où tu pourras recevoir l'amour des animaux des bois qui viennent visiter ton adorable maison. Adorable Maison est une expérience calme et relaxante. Reviens consulter le jeu régulièrement pour voir ce qu'il y a de nouveau, recevoir de l'amour et continuer de meubler ta maison.

Le concept du jeu est simple : vivre sa meilleure vie dans sa maison, avec saon partenaire et son petit chat. Pour cela, toutefois, il faut une ressource à la fois rare et abondante, j’ai nommé : l’Amour !


Pardon, mon moi edgy du passé se noyait dans la guimauve, j’ai dû faire une réanimation en urgence. Comme je le disais : la monnaie du jeu, c’est l’Amour, et c’est donc ce qu’il faut récolter et qui constitue le cœur du jeu, si je puis dire.
Le jeu est simple : s’occuper de son/ses chat(s), nourrir saon partenaire et customiser sa maison comme on le souhaite. Pour cela, le jeu propose de nourrir chaque chat avec différents types de nourriture (chacune étant ingérée plus ou moins rapidement) ou de jouer à des mini-jeux pour le caresser, le doucher ou lui couper les griffes. Les interactions avec læ partenaire sont un peu plus limitées, car elles consistent simplement à lui préparer un bento pour sa future journée de travail, soit avec des plats déjà achetés, soit en les lui préparant lorsque certains lieux seront débloqués. Il est aussi possible d’obtenir de l’amour via des émissions à la TV, en fonction de la météo ou des petites créatures qui, au fur et à mesure que l’on décore la maison, décident de nous rendre visite…

Le jeu a un gros avantage : il propose beaucoup de liberté.
Pas envie d’adopter d’autres chats ? Pas de souci. Pas envie de débloquer telle ou telle pièce de la maison ? Tu peux très bien te contenter de ton salon. Flemme de cuisiner ou de cultiver des légumes ? Rien ne t’y oblige. Même taon partenaire ne te dira rien si tu ne lui prépares pas son bento : il y a sûrement un super resto où iel aime déjeuner avec ses collègues ! En plus, le jeu a la décence de te prévenir à l’avance si tu risques de débloquer une partie de la maison qui n’a pas d’intérêt si tu n’en débloques pas une autre avant.
Adorable Maison prend également le contre-sens de la plupart des jeux mobiles type Free to Play. En dix à vingt minutes, il est possible d’avoir terminé toutes les tâches disponibles et ensuite, de ne rien avoir à faire pendant plusieurs heures, là où la plupart des jeux du genre tendent à inciter à passer le maximum de temps possible dans le jeu au lieu de faire autre chose. Finalement, j’en viens même à ressentir parfois de la frustration à ne pas avoir assez de choses à faire, mais c’est en général plutôt un bon rappel qu’il faut, de temps en temps, que je repose le téléphone.

De plus, le jeu est relativement inclusif, ce qui était une bonne surprise : il est possible de choisir, pour soi-même et pour saon partenaire, un personnage parmi plusieurs choix, puis de modifier la teinte de sa peau. Même si (à mon grand dam) les corps ont une apparence assez binaire type homme cisgenre/femme cisgenre, il n’y a pas d’hétérosexualité forcée : indépendamment du personnage que l’on choisit pour soi-même, on peut piocher dans n’importe lequel des autres pour saon partenaire. De plus, aucun pronom n’est utilisé dans tout le jeu et il est possible de changer d’avis plus tard, ce qui laisse de la place pour toutes les personnes qui pourraient être en questionnement, en cours de transition ou simplement non-binaire (coucou !). D’ailleurs, il est possible d’acheter des drapeaux LGBT+ pour décorer son salon, c’est peut-être un simple détail mais, personnellement, voir le mien trôner près de la télévision me satisfait pleinement. Finalement, il serait assez simple d’améliorer le système de création de personnage en proposant, pour chacun, de décider s’iel portera plutôt un short ou plutôt une jupe.

Dans l’ensemble, Adorable Maison est donc très agréable à jouer, dans une atmosphère très cosy, et a la décence de proposer une inclusivité plutôt rare, à ma connaissance, dans les jeux smartphones.

Enfin, je voudrais aborder la question de la monétisation puisque, comme dit précédemment, Adorable Maison est un Free to Play. Le financement du jeu se fait donc de deux façons : soit en achetant directement de l’amour contre de l’argent réel, soit via un système de publicité. Je ne suis absolument pas fan de la publicité, toutefois, je trouve ce système précis plutôt bien pensé.

Les publicités sont de deux types : imposées ou proposées. Concernant les premières, si, en lançant un mini-jeu avec l’un des chats, le jeu est perdu, une publicité se lancera toujours automatiquement la première fois. Toutefois, en perdant de nouveau sur le même mini-jeu, cela ne se reproduira pas (sauf peut-être au bout de 4-5 échecs d’affilée, mais ça ne m’est jamais arrivé). Et, parfois, de manière très aléatoire, une publicité se lancera en voulant récolter l’amour de la télévision (ça m’arrive environ une fois par jour).
Toutes les autres pubs qui vont sont proposées sont optionnelles. À chaque fin de mini-jeu et à chaque fois qu’un chat est bien nourri ou que l’émission de télévision nous offre de l’amour, il est possible de doubler la somme obtenue en échange du visionnage d’une publicité. Et, si on le souhaite, le jeu propose aussi dans les options d’achat de visionner jusqu’à dix pubs pour obtenir de l’amour sans payer de l'argent réel.

Ainsi, il est possible de passer la plupart de son temps de jeu sans visionner plus de trois ou quatre publicités par cession, ce qui reste acceptable pour ma part. Je regrette juste l’absence de la possibilité de payer pour ne plus avoir de publicités imposées, car je n’aime pas acheter de monnaie de jeu dans les F2P mais, en revanche, ça ne me dérangerait pas de mettre quelques euros sur un jeu qui m’occupe régulièrement ces dernières semaines.

Finalement, Adorable Maison n’est probablement pas un jeu mobile qui révolutionnera le genre. Mais il propose des moments de pause avec peu de pression, des graphismes agréables et une musique relaxante. Le jeu n’abuse ni de la publicité, ni de notre temps, et si son inclusivité n’est pas encore parfaite, elle a le mérite d’être plutôt bonne et de laisser aux joueureuses une grande liberté dans leur façon d’aborder le jeu. Je n’avais pas, en commençant à écrire ces lignes, pensé que la Saint-Valentin approchait, mais, indépendamment de votre vie amoureuse, si vous souhaitez faire une pause mignonne sur votre téléphone et récolter de l’amour, vous pouvez sans problème télécharger Adorable Maison !

Hel

Soutenez-nous sur uTip !

Hel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.