[Musique] La playlist de la semaine : Duno

Bonjour tout le monde ! On continue aujourd’hui avec une nouvelle playlist de mon crû. Vous commencez à connaître le principe et cette semaine on se fait une playlist 100%  française et 100% engagée  ! Mais trêve de bavardages et allons-y gaiement en levant le poing. Cependant de par les thèmes abordés, certains morceaux font directement références à des violences policières, au racisme et à l'homophobie.

Lundi : Société tu m'auras pas - Renaud : Le lundi, c'est de la merde. Je pense que l'on est tous·tes plus ou moins d'accord là-dessus. Du coup je vous propose un truc percutant, qui donne la patate et l'envie d'en distribuer quelques-unes. En effet, si Renaud a aujourd'hui perdu toute sa verve révolutionnaire, ses vieux titres restent des classiques que je me repasse toujours avec plaisir !

Mardi : Lettre à la République - Kery James : J'aime le rap français et je suis d'une infinie tristesse en voyant la mauvaise réputation que ce dernier se trimballe à cause de ses artistes mis en avant. Mais ne parlons pas des artistes que je n'aime pas. Parlons plutôt de celui qui est, pour moi, le plus grand rappeur français : Kery James. Il m'a été très difficile de ne choisir qu'un morceau parmi tous ses titres, aussi je vous invite à vous pencher sur la discographie complète de ce monsieur. Mais malgré tout, cette Lettre à la République a une place toute particulière dans mon cœur. Je vous laisse donc écouter cette merveille dénonçant le racisme, le classisme et l'islamophobie en France.

Mercredi : Soyez PD - GiedRé : Je sais. GiedRé a tenu des propos transphobes (cf cet article), je sais. Cette chanson entretient le confusion sexe/genre, je sais. Mais même en sachant cela j'ai beaucoup de tendresse pour elle. En effet, elle rejoint exactement ce que je pense : dans un monde idéal, la sexualité ne devrait être qu'un goût comme un autre et l'amour devrait pouvoir s'assumer sans crainte. Oui c'est très bisounours mais au milieu de cette playlist ça fait du bien un peu d'optimisme niais !

Jeudi : Dans ma démocratie - Les notaiRes : Comme la plupart des gens qui connaissent cette chanson, je l'ai découverte grâce à Usul qui est toujours prompt à nous faire découvrir de la bonne musique en plus de faire d'excellentes vidéos ! Ici on commence à taper dans le révolutionnaire d'ultra gauche et, comme on pourrait facilement s'en douter, ça me plaît beaucoup car, comme disait Gustave Lefrançais : "La République [est la] dernière forme, et non la moins malfaisante, des gouvernements autoritaires". Le but ici n'est pas de faire un article pour vous en convaincre mais je me permettrai de vous rappeler le 49-3 sur la loi Macron et le projet de loi sur le renseignement...

Vendredi : Les souris et les chats - La chanson du dimanche : Alors effectivement, ne pas mettre La chanson du dimanche un dimanche est un peu idiot. Mais c'est ma playlist, je fais ce que je veux ! Cette chanson est inspirée d'un discours de Tommy Douglas, premier ministre canadien socialiste, qui expliquait comment le système de vote actuel favorise la reproduction d'une élite politique qui ne nourrit que ses propres intérêts. Deux solutions s'offrent à nous alors : réformer le système de vote pour permettre aux classes populaires d'être élues ou abandonner le système de vote d'élus et diriger tous·tes ensemble, faites votre choix. Et ré-écouter toutes les chansons du dimanche, ça met de bonne humeur !

Samedi : La fin de leur monde - IAM : J'ai essayé jusqu'à présent de varier les différents styles musicaux représentés, cependant force est de constater que le rap est, aujourd'hui, le style de musique le plus engagé et le plus révolutionnaire en France. S'il y a un rap qu'on ne peut ignorer en pensant "rap conscient" ou "rap engagé", c'est bien celui-là. Dix minutes ininterrompues d'une critique acerbe de notre société dans toutes ses strates : critique du capitalisme, du système politique, du racisme, du sexisme, du libéralisme etc. Allez lire les paroles annotées, plus qu'un rap c'est un véritable manifeste qui tape fort et juste. Malgré tout, il est clair que la vision du monde dépeinte ici n'est pas des plus optimistes...

Dimanche : La jeunesse emmerde le front national - Bérurier noir : Le dimanche c'est le jour où on va voter quand on croit encore au vote et que la loi Macron ne vous force pas à bosser ! Et du coup pour se donner un coup de boost en ce jour de soi-disant repos, on s'écoute du bon punk à l'ancienne avec un message simple mais toujours efficace. Du coup, on lève le poing et on part manifester, une révolution ne s'opère jamais le cul collé au fauteuil. Attention malgré tout, les paroles contiennent une insulte homophobe et fait mention de maltraitance animale. Sur ce cultivez-vous !

Duno

Duno

Fondatrice de la Colonie et souvent vindicative. Jeux vidéo, politique et musique sont mon quotidien et ma principale source d'inspiration.
Vous pouvez me contacter sur Twitter et par mail.

Les derniers articles par Duno (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *