[Jeux Vidéo] Sonic Mania

Sorti en 1994, Sonic 3 & Knuckles sur Megadrive représente généralement le dernier des grands jeux Sonic en 2D. Bien sûr, il y en a eu d'autres après, comme le sympathique Sonic Advance ou la purge Sonic 4, mais rien qui ramène vraiment un renouveau en 2D de la série. C'est donc la promesse de Sonic Mania, jeu de plateforme sorti aujourd'hui sur PC et depuis le 15 août sur consoles, que Sega nous apporte pour les 25 ans du hérisson bleu. Alors, pari tenu ?

Un jeu bien fait ? Oh oui !

En tant que fan, on est rapidement mis dans le bain et rappelé au bon souvenir : interfaces pixel art, démarrage à Green Hill Zone - le tout premier niveau de Sonic - et physique du jeu calquée sur la Megadrive (voire mieux, vu qu'en Europe c'était plus lent). On va aller droit au but : oui le jeu est bon, clairement le feeling est là et on prend plaisir à y jouer. Basé essentiellement sur Sonic 3, le système de jeu a non seulement été repris, mais aussi amélioré et corrigé de nombreux défauts d'époque ou de choses datées. On a notamment un level design digne de ce nom, avec de vraies phases de vitesse folle, mais sans rester sur un rail et en gardant une dimension d'exploration du tableau. De plus, la plupart des niveaux repris abordent leur second acte avec de gros changements, comme Chemical Plant qu'il serait difficile de reconnaître sur la deuxième partie tant les ajouts sont nombreux.

À côté de cela, l'autre force de ce Sonic Mania c'est qu'il arrive à rester un jeu moderne. Malgré son apparence jeu Megadrive pixel, il reste fluide, propre et beau. Certes, il a clairement un coté retro-gaming, mais si on peut se dire qu'on joue à un jeu indé à l'ancienne, on n'a jamais l'impression d'être simplement sur un émulateur.

Press Garden : l'une des nouvelles zones qui reste ma préférée dans ce Sonic

Alors quoi ?

Alors oui, le jeu est clairement bon, mais il garde des faiblesses selon moi, dont la principale est son concept même : être un jeu hommage à l'ancienne. Développé par Christian Whitehead, connu pour une forte présence sur la scène des jeux amateurs et des portages Android, Mania garde cet aspect fangame - certes amélioré et très bien réalisé - et c'est parfois dommage. Cela se sent notamment avec beaucoup de niveaux venant d'anciens épisodes de Sonic, ce qui est appréciable à petite dose mais fait beaucoup pour un jeu neuf d'aujourd'hui. Certains sont d'ailleurs franchement dispensables – comme Hydrocity, Flying Battery ou Metallic Madness – voire carrément mieux dans leurs versions d'origine – comme Lava Reef, l'un des niveaux les plus épiques de Sonic 3 & Knuckles avec un boss inoubliable. Je pense clairement que garder le minimum de reprises, même si fortement modifiées auraient apporté beaucoup au jeu, et laissé plus de place pour des niveaux inédits. De plus la continuité entre les tableaux, grande force de Sonic 3 & Knuckles, semble ici absente et certains s’enchaînent sans trop qu'on sache pourquoi.

La reprise facile ne s'arrête d'ailleurs pas aux ambiances de certains mondes, il y a aussi à mon goût un peu trop de récupération clairement fainéante sur certains boss ou des concepts déjà vu, ce qui est clairement dommage quand à côté d'autres passages du jeu font preuve d'une imagination assez sympathique. Enfin, les Specials Stages, que ce soit ceux des boules repris tel quel de Sonic 3 ou ceux des ovnis inspirés de Sonic CD ne sont clairement pas les meilleurs morceaux du jeu, et risquent de ne parler qu'aux fans de l'époque - dont je fais partie – sans autre sensation de jeu que celle de la nostalgie.

Hydrocity : honnêtement cette zone d'eau m'a gonflé autant, si ce n'est plus, que dans Sonic 3

Au final, il en reste quoi ?

Malgré ces quelques défauts, le constat est globalement très bon. Sonic Mania est un bon jeu de plateforme et un excellent fangame – officiel - Sonic, qui est maîtrisé, propre et est jouable aussi bien par des initiés que par des nouveaux. Cependant, son côté "à l'ancienne" me fait un peu peur, car le risque est grand de cristalliser Sonic dans ses codes hérités de la Megadrive – si ce n'est déjà fait – et de couper la route à d'autres approches. Je reste convaincu, à l'image de Rayman Origins, qu'il est possible d'avoir des bons jeux Sonic en 2D et qui aille plus loin que l'héritage Megadrive. D'ailleurs, Sonic Generations – qui reste certes lui aussi un jeu hommage – nous l'a bien montré, avec des phases en 2,5D qui fonctionnaient super bien.

Bref, si Sonic Mania reste un excellent hommage et un bon jeu de plateforme 2D, j'espère qu'il ouvrira la voie à un vrai renouveau du genre, ou au moins – si Sega décide de rester sur le pixel art à l'ancienne – sur des jeux qui arrivent enfin à aller de l'avant sans prendre appui sur la gloire passée, aussi cool puisse-t-elle être.

Chemical Plant : toujours aussi cool voire mieux. Mais au prochain je veux de l'inédit total !

(Captures d'écran réalisés sur la version commerciale PS4 du jeu)

Cultivez-vous & Knuckles.

forky
Article corrigé par Koukarus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *