[Comics] New Avengers Tome 1

new-avengers tome 1 vignette

Scénariste : Jonathan Hickman

Dessinateur : Steve Epting

Encreurs : Steve Epting et Rick Magyar

Coloriste : Frank d'Armata

Editeur : Panini Comics

Collection : Marvel Now

Date de sortie : Avril 2015

New Avengers tome 1 illu 1Le mois dernier, j'ai eu l'occasion de vous parler des trois premiers tomes de la série Avengers publiée au sein de la collection Marvel Now. Ce mois-ci je vais m'intéresser à l'autre face de la pièce incarnée par le série New Avengers. Comme pour sa série jumelle, nous retrouvons à nouveau Jonathan Hickman au scénario. Plutôt que de nous offrir une série all-star, il fait cette fois le choix de centrer son intrigue autour d'un groupe plus restreint et bien plus éloigné des grands idéaux que prônent les Avengers, leur nom : les Illuminati. Ce ne sont pas des visages inconnus puisque cette itération est composée de Tony Stark alias Iron Man, du Dr. Stephen Strange, de Mr. Fantastique, de Black Bolt le roi des Inhumains, du Dr. Hank Mccoy alias le Fauve, de Namor le roi d'Atlantis et enfin de T'challa alias Black Panther. C'est d'ailleurs grâce ou plutôt à cause de ce dernier que le groupe se réunit. En effet, au cours d'un entraînement au Wakanda, il est témoin d'un phénomène connu sous le nom d'incursion, c'est-à-dire la collision de deux univers. Les Illuminati découvrent ensuite que quelque chose dans le multivers s'est brisé et que tous les univers finissent ou finiront par entrer en collision au point précis où se trouve la Terre. Les conséquences sont toujours les mêmes, les deux univers s’autodétruisent sauf si quelqu'un se résigne à détruire l'un des deux univers avant qu'il ne soit trop tard.

C'est dans ce postulat que toutes les qualités de la série trouvent leur origine. Premièrement, nous autres lecteurs sommes mis tout autant que les personnages devant les conséquences morales et matérielles de l'adage qui veut que la fin justifie les moyens. Ensuite, il est très intéressant de suivre les alliances de circonstances qu'entraînent les événements, notamment l'alliance fragile qui se noue entre Black Panther (qui est d'ailleurs le personnage le plus mis en avant, ce qui fait sourire maintenant que l'on sait qu'il aura bientôt droit à son film) et Namor alors que ces deux personnages se détestent suite à ce qui s'est passé dans le crossover précédent, Avengers vs. X-men. Enfin, il est gratifiant de lire une histoire qui se tient et dont les conséquences se font encore ressentir à ce jour, ce qui se fait rare depuis que Marvel a pris l'habitude de relauncher son univers tous les ans.

new avengers tome 1 illu 2

En parallèle du scénario, la série arrive aussi à ne pas tomber dans les travers d'Avengers. Elle a été publiée à raison d'un chapitre par mois ce qui lui épargne un rythme trop décousu et on retrouve la même équipe sur tous les numéros ce qui lui assure une vraie cohérence graphique. De plus, le travail de Steve Epting au dessin et l'aide qu'il reçoit de Rick Magyar à l'encrage, le tout souligné par les couleurs de Frank d'Armata permet d'accentuer encore plus toute la dimension pessimiste du récit. Je pense qu'il a fallu au moins un litre d'encre de Chine par page qui se passe dans la nécropole du Wakanda.

new Avengers tome 1 illu 3Finalement, ce qui fait de New Avengers l'une des séries Marvel qu'il faut avoir lues c'est bien sûr son scénario et ses répercussions sur la suite des événements mais aussi son côté outsider. C'est une série sur laquelle on ne miserait pas forcément aux premiers abords, qui souffre d'un réel défaut de réputation face aux mastodontes que sont Avengers ou Spider-Man (pour preuve, il a fallu attendre presque un an avant que ce tome ne soit publié alors qu'ils l'ont été en même temps en kiosque). Sur ce, j'espère que vous lui laisserez une chance, ça aide à se cultiver.

Koukarus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *