[Musique] Playlist #2 – Duno

A l’occasion de la fête de la musique, je rejoins mes confrères dans ce partage de mini playlist mettant à l’honneur des morceaux chers à nos cœurs. Si lors de ma dernière playlist j’avais privilégié la chanson française et qu’il est vrai que j’écoute plus de musique francophone qu’internationale, je souhaitais malgré tout partager avec vous mes découvertes en musiques anglophones de l’année. Plus que des morceaux particuliers, ce sont des artistes que je vous recommande pour l’intégralité de leurs travaux qui valent, selon moi, la peine d’être attentivement écoutés !

Mattafix - Big City Life (LEEX Remix)

Avec ce morceau je peux faire d’une pierre deux coups : vous conseiller les différents remixes de LEEX mais également l’excellentissime album Signs of Struggle de Mattafix sorti en 2005. Cet album se situant au carrefour des influences Reggae et du rap post 2Pac/Biggy est un petit bijou qui met de bonne humeur et qui se prête donc particulièrement aux remixes. Pour un premier album, la qualité est clairement au rendez-vous !

Nas & Damian "Jr. Gong" Marley - As We Enter

Histoire de rester dans ce mélange Hip-Hop/Reggae, quoi de mieux que l’album Distant Relatives, fruit de la collaboration entre Damian Marley (fils de Bob Marley) et Nas (fils du Jazzman Olu Dara). Ce morceau particulier va également chercher dans les styles plus inconnus comme l’Ethio Jazz dont cette vidéo relate très bien l’histoire, de ses origines à son déclin. Avec cet album j’ai vraiment eu l’impression de voir l’héritier du reggae qui reste coincé, de ce que j’en vois, dans une image très caricaturale des hippies des années 70. En y apportant une dimension hip hop, Damian et Nas arrivent à parler de problématiques plus actuelles sans prendre, d’après moi, les idéaux de leurs prédécesseurs. L’album devant d’ailleurs servir à financer la construction d’écoles en Afrique.

Emilie Autumn - Fight Like a Girl

La moindre des choses que l’on peut dire c’est que la musique d’Emilie Autumn est très fortement influencée par son vécu et par ses opinions politiques. En effet elle revendique régulièrement son féminisme, écologisme, veganisme, asexualité, biromantisme et sa bipolarité. Or la majorité de son œuvre traite de ces problématiques, de ses différents passages dans des hôpitaux psychiatriques, des violences qu’elle a subi, des peurs qu’elle a toujours et que d’autres ont certainement. Si j’ai choisi ce morceau c’est uniquement car il s’agit du seul clip officiel que j’ai pu trouver mais je vous encourage fortement à vous pencher sur le reste de ses œuvres qui sont d’une puissance rare et sans concession aucune. Cependant ce côté sans concession peut mettre mal à l’aise assez rapidement surtout vu la nature des sujets abordés. Enfin, si vous souhaitez en savoir plus sur la personne, sachez qu’elle a écrit un roman semi autobiographique intitulé « The Asylum » qui traite de la façon dont on s’occupe des malades en hôpitaux psychiatriques.

Sur cette touche de légèreté, d’optimisme et de joie, je vous laisse continuer à profiter de cette semaine de fête de la musique pour découvrir pleins d'artistes ! Bref, comme toujours, cultivez vous !

Duno

Duno

Fondatrice de la Colonie et souvent vindicative. Jeux vidéo, politique et musique sont mon quotidien et ma principale source d'inspiration.
Vous pouvez me contacter sur Twitter et par mail.

Les derniers articles par Duno (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *