[Cinéma] Pronostics Ciné et (pas) sorties DVD (06/06-12/06)

Bonjour à toutes et à tous !
Du mannequinat horrifique, Pénélope Cruz et un film indien absolument épique : analysons ensemble les sorties en salles de la semaine ! Et non il n'y a toujours pas de sortie DVD dignes de ce nom. Promis ça revient la semaine prochaine !

The Neon Demon 

319878.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxxRéalisateur : Nicolas Winding Refn

Nationalités : Américain, Danois, Français

Casting : Elle Fanning, Jena Malone, Bella Heathcote

Genre : Thriller, Épouvante-horreur

Synopsis : Jesse, une jeune fille souhaitant devenir mannequin, se rend à Los Angeles pour réaliser son rêve. Celui-ci tourne très vite au cauchemar lorsqu'elle réalise qu'elle est l'objet de tous les désirs de femmes obsédées par sa beauté et sa vitalité et qui sont prêtes à tous les moyens nécessaires pour s'en emparer.

Pronostics : S'il y a bien un projet qui étonne depuis quelques temps c'est bel et bien The Neon Demon ! Le principe est intéressant et, s'il est bien utilisé, peut donner lieu à un film hors norme : une critique du culte perpétuel de la beauté, du business qui l'utilise et des rivalités voire de la haine qui peut en être tirée, à travers le genre de l'horreur. Nicolas Winding Refn (Drive, Pusher, Bronson) a tout misé sur l'esthétique de son film, il suffit de voir les affiches et trailers pour le comprendre. On peut donc compter sur le cinéaste pour nous éblouir ainsi que sur Elle Fanning qui, avec son faciès si spécial, est un excellent choix. The Neon Demon faisait partie de la Sélection officielle du Festival de Cannes, les critiques sont partagées alors il nous reste à voir si le film est, comme ils le disent, une jolie coquille vide, ou si ils sont à côté de la plaque. Personnellement je mise sur la deuxième option.

Ma Ma

483599.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxxRéalisateur : Julio Medem

Nationalités : Espagnol, Français

Avec : Penélope Cruz, Luis Tosar, Alex Brendemühl

Genre : Drame

Synopsis : Magda est institutrice et mère d'un petit garçon de 10 ans. Elle a du mal à faire face à la perte de son emploi et le départ de son mari. Mais lorsqu'on lui diagnostique un cancer du sein elle décide de vivre pleinement chaque instant. Elle profite de son fils, de son médecin bienveillant et d'un homme qu'elle vient à peine de rencontrer. De son combat contre la maladie va naître une grande histoire d'amour entre tous ces personnages.

Pronostics : Il va m'être compliqué pour moi d'être objectif ici étant donné que ce film est porté par Pénélope Cruz, l'une de mes 5 actrices favorites mais tentons tout de même ! Julio Medem n'a pas donné signe de vie depuis 2007, il revient finalement avec un script qu'il a gardé dans son tiroir depuis 2006 (après avoir vu une statue au Musée de Düsseldorf, ça c'était pour la petite anecdote qui se place bien). Le film traitant d'un sujet très dur qu'est celui du cancer, on pourrait s'attendre à une œuvre bien morne. Et pourtant non, Medem explique dans sa note d'intention qu'il a voulu traiter ce sujet en évitant de tomber dans le pathos, en "cherchant de la lumière partout où elle pouvait être". Comprenez ici que le gros du travail sera fait sur la photographie et la lumière (travail de Kiko de la Rica) ainsi que sur le casting. On peut donc aller voir ce film sans craindre que celui-ci nous mine le moral ! (Sans pour autant que le sujet soit traité par-dessus la jambe)

Baahubali : The Beginning 

129509.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxxRéalisateur : S. S. Rajamouli

Nationalité : Indien

Casting : Prabhas, Rana Daggubati, Anushka Shetty

Genres : Action, Aventure, Fiction Historique

Synopsis : Shivudu, recueilli au berceau par des villageois, a grandi au pied d'une immense cascade. Malgré l'interdiction de sa mère, son rêve a toujours été de franchir cette frontière naturelle et d'explorer le monde caché en amont. Une étrange jeune fille lui apparaît un jour et l'invite à la suivre. Shivudu, mesmerisé, parvient enfin à escalader jusqu'au sommet. Ce monde nouveau, qui s'ouvre alors devant lui, lui réservera bien des surprises.

Pronostics : Sorti il y a un an dans son pays d'origine (et à peu près dans le reste du monde, on aime bien être en retard sur tout), Baahubali : The Beginning est le film indien le plus cher (120 millions de Roupies, soit 40 millions de Dollars) mais aussi l'un des plus rentables. Les trailers et le critiques internationales envoient du lourd, S.S. Rajamouli nous invite à nous plonger au cœur de l'Inde médiévale, au milieu de batailles épiques. La réalisation et les CGI semblent être d'une sacré qualité (mis à part la scène de l'avalanche qu'on a pu voir dans la bande annonce mais c'est surement corrigé dans le film) et un travail tout particulier a été accordé à l'action design. Pour résumé on va peut être assister à un excellent film épique, à la hauteur des standards internationaux que nous avons l'habitude de voir. Peut être sera-t-il plus abouti que Warcraft dans ce qu'il promet ? Réponse mercredi !

Pour finir : Ces trois films nous promettent chacun de bons moments, parfois même une sacrée expérience cinématographique ! En revanche je ne miserai pas sur American Hero qui sort également cette semaine, bien qu'un film de super-héros qui sort de toute logique de production énorme soit rare en ce moment, si c'est pour qu'il soit au niveau de Deadpool ce n'est pas la peine. On verra bien ce qu'il en est ! En attendant les pronostics de la semaine prochaine, n'oubliez pas, cultivez-vous ! Ça rend les cheveux soyeux.

Ipemf

Ipemf
Suivez-moi !

Ipemf

Franc consommateur du 7e art. Mais pas que. Mais surtout de cinéma. Également responsable de publication et community manager, parce que sinon je m'ennuie.
Ipemf
Suivez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *