[Interview] Margot – Vivre Avec

Bonjour à toutes et à tous !
Nous recevons aujourd'hui Margot de la chaîne Vivre Avec ! Au travers de ses vidéos elle nous parle de ses galères avec le SED (Syndrome Ehlers Danlos, une maladie génétique du tissu conjonctif qui atteint le collagène) mais aussi de ses victoires et bonheurs du quotidien, le tout de manière pétillante et en toute simplicité. 

Bonjour camarade ! Qui es-tu et que fait-tu dans ce plan astral ?
Bien le bonjour ! Moi c'est Margot et je fais des trucs dans l'internet et là actuellement réponds à tes questions parce que tu m'as demandé gentiment, tout en écoutant des reprises de chansons pop par des groupes punks. 

Que fais-tu dans la vraie vie véritable ?
Alors dans la vie qu'on peut toucher hors-ligne (parce qu'internet c'est aussi de la vie, mais de la vie différente que celle qu'on peut toucher) je suis étudiante en psycho et en plein dans mes partiels. Argh un peu. 

Quand t'es-tu mise aux vidéos. Qu'est ce qui t'as donné l'impulsion ? As-tu eu des inspirations ?
Alors en inspiration je ne saurais pas te citer des gen.te.s précis.e.s, je dirais plus le Youtube anglophone LGBT+ / des Vlogs (pas au sens français, au sens vidéo + blog, quand tu te poses devant une caméra pour parler). Ce sont ces vidéastes-là qui m'ont fait me rendre compte du pouvoir de la vidéo et du fait qu'on pouvait s'exprimer en ligne et partager, apprendre et diffuser des connaissances, et surtout se sentir moins seul.e. Et se sentir moins seule en découvrant sa bisexualité, à l'époque de la manif' pour tous à la noix, c'est quelque chose qui m'a vraiment sauvée. Donc quand j'en ai eu l'envie / la force et la motivation, je me suis lancée aussi, tout d'abord parce que j'en avais besoin, puis j'ai continué parce que ça avait l'air d'aider des personnes, ce qui est toujours chouette. 

Dans tes vidéos tu parles de maladie, ceci associé au fait que tu sois une femme, est-ce que tu es souvent confrontée à des commentaires violent/difficiles ?
J'ai la chance d'avoir une communauté très soudée et proche de moi, qui débarque tout de suite quand quelqu'un est limite dans ses propos et fait un travail de sensibilisation que parfois je n'ai plus le courage de faire. Donc pour ces personnes limites, généralement les personnes qui me regardent s'en chargent et ça fait un bien fou de ne pas avoir à gérer ça moi-même : c'est une des grandes forces de Youtube, une section commentaire dans laquelle les internautes peuvent se répondre entre elleux et pas uniquement répondre à la vidéo, parfois c'est pourri mais sous mes vidéos ça donne vraiment des choses fantastiques. C'est génial de voir les discussions qui naissent et les témoignages de plein de personnes différentes, si je devais choisir entre garder mes vidéos et les commentaires, je choisirais les commentaires ! Les commentaires violents, je les supprime directement : je sais que j'en ai eu quelques-uns mais impossible de me souvenir de leur contenu, c'est l'avantage d'avoir une mémoire pas des plus efficaces (merci le SED). 

Chacune de tes vidéos est sous-titrée, c'est quelque chose que l'on voit encore très peu chez les autres vidéastes, penses-tu que cela va évoluer petit à petit ?
J'espère bien que ça évoluera ! C'est super important, et c'est Lucas (Lucas Wild, qui a également une chaîne Youtube) qui m'a fait prendre conscience de ça il y a un peu plus d'un an : maintenant j'ai un groupe/forum de personnes qui m'aident à sous-titrer les vidéos et à économiser des cuillères. C'est tellement important de construire une société accessible à tout.e.s quelles que soient leurs identités, et ça passe d'abord par une remise en question individuelle : et moi, qu'est ce que je peux faire mieux ? 

As-tu un petit rituel avec de lancer un tournage ?
Vérifier que mon micro fonctionne, parce qu'il me fait de plus en plus de sales coups. Il faudrait que j'en change... (bon, c'est pas trop un rituel ça)

Quelle est l'étape que tu préfères dans la conception d'une vidéo ? Écriture, tournage ou montage ?
C'est si compliqué de choisir !

L'écriture, ça n'est jamais un script précis mais plutôt des recherches (sauf pour les Tourner en Rond que je fais uniquement avec un sujet/un mot sans aucune recherche), c'est vraiment très intéressant à chaque fois mais ça demande beaucoup de rigueur et pas de procrastination.
Le tournage me demande beaucoup d'énergie (et de cuillères) : je dois installer, ranger un peu et m'habiller, ce qui est souvent assez coton avec une maladie chronique. Alors je fais ce que je peux et souvent une journée où je tourne sera une journée sans travail de fac ou sans sortie. 
Le montage est une partie pas trop fatiguante maintenant que j'ai pris mes habitudes, je fais des tests avec de nouveaux effets quand je peux, je bricole un peu l'audio et la vidéo pour que ce soit agréable à regarder (ahlala, les fondus dans le son entre deux coupures qui prennent tant de temps et que personne ne remarque)... 

Des projets futurs ?
Une convention à Evry dans deux semaines avec une participation à une table ronde dedans (aaah), la suite de Poésie en Liberté (j'ai été contactée pour créer le prix spécial de cette année) (re-aaah), le montage d'une série de "Et Pour Toi" sur la vie avec une maladie chronique, des pique-niques cet été avec les gens qui me regardent... mais d'abord, objectifs partiels !

Passons à ce qui nous concerne principalement ici : la culture !
Tout d'abord, tu as déjà parlé de féminisme sur ta chaîne, aurais-tu justement une ou plusieurs œuvres traitant du sujet à nous conseiller ?
Là, j'avoue que je sèche un peu. Ma principale ressource, niveau féminisme, c'est Twitter : je suis pas mal de comptes de militantes qui relaient quotidiennement des articles sur des tas de sujets et je pioche là-dedans pour apprendre. J'en relaie pas mal aussi, donc si tu es intéressé.e par ça, tu peux aller faire un tour sur mon compte Twitter et piocher dans les personnes que je retweete. Avec la fac et ma présence sur internet (vidéo, blog, réseaux sociaux mais aussi répondre à tous les messages), je n'ai pas le temps de lire autant que je voudrais et ça me désole...

Dirais-tu que tu es une cinéphile ? Quel est ton film préféré et le dernier que tu as vu ?
394697
Cinéphile je ne sais pas trop, mais j'aime bien les films !

Niveau mémoire c'est assez délicat, donc je ne saurais pas te citer mes préférés de toute la vie, j'en oublie à chaque fois : par contre, je peux te donner ceux qui me viennent là et que j'aime particulièrement (et que je re-re-re-re-re-re-regarde en cas de coup dur).
Pride : très beau film qui donne de l'espoir, de l'énergie, surtout qu'il est tiré d'une histoire qui s'est vraiment passée : c'est incroyable de voir deux communautés radicalement différentes s'apprivoiser, et tout l'amour que cela peut créer.
Nos jours heureux : ce film est devenu tellement culte que j'en connais toutes les répliques par cœur, je l'aime tellement que j'ai toujours ce pincement au cœur de fin de colonie de vacances quand il se termine.
Dragons : le plus beau film d'animation du monde, vraiment.
Shortbus : (attention on voit des gen.te.s tout.e.s nu.e.s qui font des trucs) : un film très beau sur les relations, l'amour et la sexualité, avec plein de LGBT+ dedans.
La série du Seigneur des Anneaux, parce que Legolas, Aragorn et Eowyn (même si je pleure à chaque fois qu'elle finisse sage et rangée avec l'autre mignon, alors que mince quoi, elle a prouvé qu'elle était forte et indépendante dans ce monde de mecs). Par contre je dois un peu faire taire mon féminisme pour apprécier les films, parce que niveau diversité chez les humain.e.s c'est tout pourri et les rôles genrés sont très très présents.

Le passage légendaire de Nos Jours Heureux

Le passage légendaire de Nos Jours Heureux

Quelle est ta musique du moment ?
J'écoute en boucle l'album de Shake Shake Go depuis bientôt trois mois et je commence tout tout juste à m'en lasser : c'est un groupe franco-anglais qui fait de la musique avec des guitares et la chanteuse a une voix superbe et un timbre qui change de ce que je peux écouter d'habitude. Mon but ultime maintenant, c'est d'aller les voir en concert.

Sinon j'écoute aussi le dernier album de Panic! at the Disco, qui était un des groupes phares de mon adolescence, et ma foi j'aime plutôt bien.

Ta série préférée et la dernière que tu as découverte ?
Sherlock Sherlock Sherlock. Voilà. Et je suis tellement accro que je l'ai regardée au moins une quinzaine de fois. Sans blaguer. (et la dernière fois c'était pour la faire découvrir à des ami.e.s il y a une semaine). Et la dernière que j'ai découverte et à laquelle j'ai vraiment accrochée, je dirais Fresh Meat : j'étais fan de Bad Teacher et c'est le même acteur principal. C'était chouette mais Bad Teacher reste tout de même plus recherché et particulièrement savoureux niveau humour anglais. Et une série dont j'attends impatiemment la nouvelle saison : Peaky Blinders ! (c'est l'histoire d'une famille de gangsters en Angleterre, juste après la Première Guerre Mondiale) C'est très très bien filmé et les acteurs sont formidables, c'est aussi la seule série (/film/vidéo en général) que j'arrive à regarder alors qu'il y a parfois de la violence -et je suis carrément allergique à la violence.

giphy

Joues-tu aux jeux vidéo régulièrement ? Te souviens-tu de ton premier jeu et lequel est ton préféré ?
Alors, je ne joue pas au même jeu régulièrement, mais on va dire que je joue régulièrement à un jeu vidéo. En ce moment, je termine doucement Emperor, un vieux jeu de gestion de ville qui date du début du millénaire. Il ne demande pas beaucoup de puissance à mon ordinateur et a très bien vieilli, c'est un peu le jeu parfait pour écouter des entretiens ou des conférences en même temps, ce que j'adore faire. Sinon, j'ai aussi eu une période Sims, et une période Sacred : j'ai tendance à me focaliser sur un jeu pour quelques mois, être obsédée par celui-ci, le finir puis le lâcher pour un autre. Mon premier jeu vidéo a d'ailleurs dû être Pharaon -le même principe qu'Emperor-, je n'ai jamais dépassé la première ville parce que je n'y comprenais rien, mais j'adorais y jouer.

Tu es plutôt manga, BD franco-belge ou comics ?
Mmh... aucun des trois ?

Ton roman favoris ?
L'île Mystérieuse de Jules Verne, que j'ai très peur de relire avec mes yeux d'adulte et de ne plus trouver aussi merveilleux.

[Food] Passons à la question débile habituelle : que mets-tu dans tes pâtes ?
Je suis la spécialiste des sauces à pâtes improvisées : je mélange un peu plein de choses dans un wok : oignons revenus à l'huile d'olive, tomates, curry, lentilles corail, parfois poireau revenu dans l'huile d'olive aussi, parfois lait de coco, parfois épinards, parfois petits-pois... et c'est tout le temps délicieux ! Depuis que je ne mange plus de viande, j'ai retrouvé le goût des légumes et découvert plein de façon de les cuisiner, c'est carrément le bonheur de me mettre à table.

Un dernier mot pour la fin ?
Prends bien soin de toi et de tout.e.s celleux que tu aimes ! :)

Retrouvez Margot sur sa chaîne Youtube, son Twitter, Facebook et Blog !

Propos recueillis par Ipemf

Ipemf
Suivez-moi !

Ipemf

Franc consommateur du 7e art. Mais pas que. Mais surtout de cinéma. Également responsable de publication et community manager, parce que sinon je m'ennuie.
Ipemf
Suivez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *