[Série] Game Of Thrones Saison 5 : un ratage complet ?

Attention : l'article suivant évoquera des sujets durs, à l'image de la série traitée.
TW : Mort, Sang, Viol, Alcool.

Salut à toutes et à tous, ravi de vous retrouver pour une nouvelle critique placée sous le signe de la joie, du froid et du sang ! *pas sûr que ça aillent ensembles mais pourquoi pas !*
En effet aujourd’hui nous allons faire un rapide retour sur la saison 5 de Game Of Thrones, sûrement celle qui a provoqué le plus de réactions épidermiques chez les fans.
Réactions exagérées ou méritées ? Brace yourselves, review is coming !

Ah oui et évidemment, ça va spoiler comme jamais !

u2nnamed65432

La critique que j’ai le plus entendue est celle qui consiste à dire que cette saison est la plus lente de toute la série. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela.
Tout d’abord il est vrai qu’on se retrouve avec une masse d’intrigues dissociées qui s’alternent machinalement : Cerceï le verre à la main qui installe au pouvoir un fanatique religieux. Jon Snow qui veut faire passer les Sauvageons de l’autre côté du mur. Stannis qui continue à tirer la tronche. Arya qui apprend à laver des macchabées et à vendre des huîtres. Sansa qui découvre les joies de la vie chez les Boltons. Tyrion qui arrive chez Daenerys qui elle-même continue à cracher sur les pratiques et traditions des villes qu’elle conquiert. Jaime Lannister qui tente de ramener sa fille/nièce à King’s Landing et Bran qui … ah bah non Bran il est passé à la trappe….

Non on ne t'oublie pas non plus !

Non on ne t'oublie pas non plus !


Certes il y avait presque autant d’intrigues dans les précédentes saisons mais les cartes ont été redistribuées, l’équilibre des pouvoirs est plus que jamais bouleversé notamment à cause de la mort de Tywin Lannister sans qui King’s Landing ne serait pas tombée sous l’égide du fanatisme religieux et qui n’aurait jamais laissé Jaime partir à Dorne (ça fait deux intrigues en moins). Il faut donc replacer tous les personnage dans ce nouvel ordre des choses ce qui prend déjà deux épisodes.

tywin

Pour certains le gros du problème réside dans le fait que les personnages stagnent dans un immobilisme profond. Il suffit de voir Stannis Baratheon qui reste au Mur en tirant la tronche jusqu’à l’épisode 5 mais le meilleur exemple reste Brienne de Torth et Podrick qui passent littéralement toute la saison à observer Sansa (mis à part les 5 min de confrontation avec cette dernière). Il n’y a presque pas d’intrigues croisées comme on avait pu en avoir dans les autres saisons et ceci est dû au fait que les personnages sont maintenant éparpillés aux quatre coins du monde.
En soit cette saison garde la même construction que le reste de la série : une montée progressive des enjeux et des actions jusqu’à arriver aux deux ou trois derniers épisodes où tout le monde souffre et pleure (surtout les spectateurs). Ce que je viens de pointer du doigt n’est pas un réel problème : c’est le juste déroulement de la narration. Les pouvoirs ayant été déséquilibrés, voir inversés, nous sommes face à une sorte de nouvelle phase où toutes les cartes sont à redistribuer et il est donc normal que les choses prennent autant de temps.

Le Karma...

En revanche, là où le bât blesse, c’est quand on se retrouve avec trois épisodes finaux contenant le triple de contenu par rapport aux précédents : un épisode 8 avec une bataille épique, le traditionnel neuvième contenant son lot d’horreurs mais qui se retrouve supplanté par le dernier où toutes les intrigues sont résolues d’un seul coup tout en sachant que certaines auraient pu l’être bien avant. En effet il aurait suffit du raccourcir l’apprentissage d’Arya (en ne lui faisant pas laver des macchabés pendant trente ans) et faire en sorte que l’infiltration à Dorne ne prenne pas dix ans (ou tout simplement enlever le passage entre Bronn et Tyene Sand qui, foncièrement, ne sert à rien) et on aurait déjà eu deux intrigues en moins (tout en sachant que nous n’avons absolument rien vu de Dorne, vous comprenez ma frustration).
Le problème est simple : à force de présenter Game Of Thrones comme une simple série où tout le monde crève subitement, on se retrouve avec ce que nous venons de voir : toujours plus de mort, le double de passages insupportables (au hasard le viol de Sansa, je vous recommande d’ailleurs cet article que j’approuve entièrement) le tout traité avec la subtilité d’un bœuf borgne albinos en rut *ça part loin*. La fin de cette saison était donc complètement indigeste, les scénaristes ayant été incapables d’équilibrer leur récit.

n3j41

L’un des principaux thèmes dans cette saison est la religion ou plutôt son penchant fanatique. Du côté de King’s Landing on découvre le High Sparrow (le Grand Moineau), leader de la secte des Sparrows qui, grâce à Cerceï, atteint le poste de Grand Septon. À côté de cela on retrouve évidemment Lady Melisandre, toujours aux côtés de Stannis, prêtresse du Lord Of Light et qui continue à faire miroiter ses pouvoirs obscures pour mener le dernier frère Baratheon vers la victoire.
Ici nous pouvons que penser à notre histoire directe : une Eglise corrompue, plus penchée sur le matériel que sur la véritable foi (l'ancien culte des sept), concurrencée par un autre culte, plus proche de la morale qui finit par avoir ses penchants sectaire (les Sparrows).
L’analogie entre ces deux pouvoirs religieux, qu’ils soient politiques ou magiques, a été l’un des gros points forts de cette saison et notamment les conséquences que cela a sur les personnages. Stannis pour qui le Lord Of Light avait été plutôt utile continue à suivre aveuglément les conseils de la Dame Rouge jusqu’à qu’il y perde tout : sa fille, sa femme et par enchainement sa vie. C’est à ce moment précis que l’on découvre le vrai Stannis, après avoir commis un acte absolument détestable à cause de son aveuglement pour la Dame Rouge, cette dernière s’enfuit laissant Stannis seul avec son armée. On passe alors d’un roi ignoble à un véritable dirigeant courageux, faisant face malgré la quasi certitude de son échec. Une fin honorable pour l’un des personnages qu’on regrettera le plus.
Il en va de même pour notre reine pochtronne adorée qui se prend un sacré retour de bâton après avoir aidé les Sparrows à s’étendre sur toute la capitale. En soit je n’ai rien contre le principe de la scène de la marche de la honte. En revanche, le fait que cette scène prenne sept minutes est à l’image de cette saison : un bon début, de bonnes idées, le tout réduit à néant par la volonté de vouloir trop choquer. Rendez-vous compte, sept minutes dans un épisode c’est énorme. Deux minutes auraient suffit pour que l’on éprouve de l’empathie pour Cerceï, nous somme réellement désolé pour elle dès le moment où la marche débute mais au bout d’un moment ça devient juste de la surenchère sans aucun intérêt scénaristique. Là encore on a un exemple des problèmes d’équilibre dont ont fait preuve les scénaristes.

À noter que cet acteur à joué dans Pirate des Caraïbe... Le High Sparrow a joué aux côtés de Jack Sparrow...

À noter que cet acteur à joué dans Pirate des Caraïbe... Le High Sparrow a joué aux côtés de Jack Sparrow...

Parlons rapidement de Tyrion, le plus simplement possible : le voyage est interminable, à partir du moment où il est aux côtés de Daenerys il perd tout son charisme, il ne devient intéressant qu'à partir du moment où la Targaryenne libère le plancher. Voilà voilà... Un problème de rythme encore une fois.

Ah et concernant Daenerys... Une image exprimera mieux le fond de ma pensée.

Et c'est l'un des personnage les plus apprécié... chienne de vie...

Et c'est l'un des personnage les plus apprécié... chienne de vie...

Ce qui est en revanche intéressant à étudier avec Game Of Thrones est la réaction des fans de la série. Pourtant habitués après cinq saisons, force est de constater que le principe même de la série n’a pas été intégré.

Game Of Thrones reprend les principes des tragédies classiques (grecques ou shakespearienne par exemple) en les réadaptant et en leur donnant les canons de l’heroic-fantasy, il est donc normal que tout y soit si sombre. De plus, le principe de bon ou de mal étant un principe judéo-chrétien et étant absent de la plupart de ces tragédies (notamment grecques) il est normal qu’il n’y ait pas sa place ici. Seulement, nous sommes aujourd’hui habitués à ces principes poussés parfois à outrance jusqu’à atteindre le manichéisme ce qui fait que nous n'acceptons pas la mort des personnages que nous qualifions de "bons". Je vous assure qu’en mettant de côté ces histoires de bon et de mauvais, tout paraît bien plus abordable.
Enfin, si on observait un peu plus ce que nous montre la série, on serait préparé bien à l’avance à la mort de certains personnages. Prenons le cas de Jon Snow. Depuis le début nous voyons des personnages en décapiter d’autres : Ned Stark dans le tout premier épisode, Theon Greyjoy avec Rodrik Cassel, Joffrey avec papa Stark et Rob Stark décapitant Rickard Karstark. Qu’est-il arrivé à chacun ? Ned à été tué par Joffrey, Joffrey empoisonné, Rob assassiné et Theon subit pire (sacré Ramsay). Que fait Jon Snow dans l’épisode trois ? Il décapite Janos Slynt et se fait lui même tuer dans Mother’s Mercy. Pour certains ce ne sont que des coïncidences mais dites-vous que souvent rien n’est laissé au hasard. Se préparer à la mort de certains personnages est donc assez facile une fois qu’on voit un peu plus loin que le simple divertissement que nous procure la série (je vous laisse deviner qui sera le prochaine personnage victime de la malédiction des décapitations *nom super classe*).

S’en est fini de ce rapide retour sur cette saison. J’aurais pu m’arrêter sur d’autres points qui ont fait polémique mais d’autres le font bien mieux (comme le lien que je vous ai donné précédemment). En bref, cette saison n’est pas une catastrophe comme certains s’amusent à le dire, la série subit juste un changement important à la fois dans le scénario mais aussi en elle-même puisqu’elle vient de dépasser les parutions des livres (ce qui n’augure rien de bon je vous l’accorde). En revanche, il serait bon que les scénaristes comprennent que ce que les fans demandent avant tout ce n’est pas une dizaine de mort en un épisode (enfin j’espère…) et qu’il serait préférable de regagner un peu de sagesse quand il s’agit de faire dans le choquant sans intérêt scénaristique (ce serait dommage de se transformer en Uwe Boll quand même).

Sur ce, à dans un an pour la prochaine review de Game Of Thrones et n’oubliez pas, cultivez-vous !

Visiblement Arya a apprit une technique des Faceless Men...

Visiblement Arya a appri une technique des Faceless Men...

Ipemf

Ipemf
Suivez-moi !

Ipemf

Franc consommateur du 7e art. Mais pas que. Mais surtout de cinéma. Et je suis le patron de ce site. Carrément ouais.
Ipemf
Suivez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *