[Anime] Katanagatari

Bonsoir, aujourd'hui je vais encore parler de l'adaptation d'une série de romans écrits par NisiOisiN (mais oui, souvenez-vous! Bakemonogatari/Nisemonogatari) puisque je vais parler de l'anime Katanagatari. Cet animé a été produit par le studio White Fox qui a notamment réalisé l'anime de Steins;Gate et c'est Black Box qui publie la série en France.

On y suit Shichika Yasuri, dernier héritier du style de combat sans épée : le Kyotôryû, dont la famille (son père et sa sœur) fut exilée sur une petite île y a 20 ans. Un beau jour, une stratège du shogun (le détenteur du pouvoir réel au Japon de cet époque), Togame, vient sur l'île pour demander de l'aide au père de Shichika pour retrouver les 12 sabres du légendaire forgeron Kiki Shikizaki. Malheureusement celui-ci est décédé et elle décide donc de requérir les talents de Shichika. C'est une histoire assez violente où mort et manipulation font partie du chemin de nos protagonistes.

Une des premières choses à noter dans cet anime est le format : 12 épisodes de 50 minutes, ce qui est assez rare pour de l'animation japonaise. Et comme vous vous en doutez, chaque épisode raconte comment les protagonistes récupèrent une des 12 armes légendaires. Sur ces bases plutôt simplistes, l'anime arrive à nous surprendre. D'abord, la parole prime sur le combat, contrairement à ce qu'on pourrait attendre d'une série centrée sur les duels et avec un héros qui est, aux premiers abords, assez bourrin. Ce qui est intéressant ce n'est pas tant le déroulement du combat en lui-même. En effet, l'affrontement n'est que le point final d'une discussion ou d'un débat entre les adversaires. C'est le fruit des réflexions et des stratagèmes des protagonistes. Tout est très réfléchi, si bien que le rythme simple de la série cache des retournements de situation tout de même assez surprenants.

Attention spoiler SélectionnerRévéler

Une petite marche champêtre de nuit

Une petite marche champêtre de nuit

Chaque épisode est principalement l'occasion de découvrir de nouveaux personnages tous aussi étonnants les uns que les autres comme les ninjas du clan Maniwani. l'histoire de chaque épisode tourne autour de ces nouvelles têtes. C'est ainsi que lors de ces dialogues, tantôt cocasses et surtout sérieux, que l'on découvre leurs motivations et leurs personnalités. Cela permet aussi au spectateur de voir l'évolution du lien entre Togame et Shichika, surtout celui de la jeune stratège. On peut regretter que notre expert en art martiaux reste assez basique dans son rôle d'arme humaine.

Pour ce qui est de l'ambiance, le spectateur a de bonnes raisons d'être émerveillé. Les décors sont très détaillés et colorés. Le character-design est plutôt surprenant dans la mesure où les personnages ont un aspect simplifié, surtout au niveau des yeux qui paraissent un peu moins expressifs que dans d'autre anime. Ceci dit, ils sont eux aussi très colorés, ce qui donne un véritable charme à la série. L'animation est excessivement fluide, rendant les combats vraiment spectaculaires.

En Bref

Katanagatari est un anime assez atypique et attachant. On se doute bien comment chaque épisode va se terminer, mais on se laisse emporter par les surprises que nous apporte les péripéties et surtout par les magnifiques dialogues de NisiOisiN. En d'autre termes, je vous invite chaudement à aller voir cette série.

Cultivez-vous!

Sharksymphonie

 

Sharksymphonie

Shark est un passionné d'animation japonaise de manga et de jeu vidéo. Besoin d'en dire plus?
Pour me contacter:Twitter etMail.

Les derniers articles par Sharksymphonie (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *