[Jeux Vidéo] Luftrausers : Yipee Kay !

Article à humour noir, mort et alcool.

- Capitaine, capitaine ! Une flotte ennemie est en approche, et elle est assez importante. On fait quoi capitaine ?

- Sergent Phillip, on a pas d'autres choix, il faut balancer la grosse artillerie. On doit envoyer le Rauser de Billy.

- Oui capitaine ! Je vais leur montrer à ces salauds ce qu'est un vrai avion de guerre. Chasseurs, bateaux, destroyers, As, sous-marins et même gros trucs volants que je sais pas ce que c'est, je vais tous vous les dézinguer. Frank ! Prépare-moi le Rauser ! Avec le choix que j'ai pour le moteur, la carlingue et les bastos, je vais bien m'éclater. En plus, j'aime bien le son que fait chaque partie.

-Billy, mais tu es fou ? C'est une mission quasi suicide Billy. Plus tu te battras et plus ils seront nombreux Billy. T'es mon pote Billy crève pas comme ça. Fait pas le con Billy. Toi et moi on peut se faire beaucoup d'argent après le guerre Billy. Billy, non Billy. Billyyyyy !!!!!!!

Vu comme ça c'est simple

Vu comme ça c'est simple

Je pense que cette introduction vous a permit de vaguement comprendre ce qu'est Luftrausers. Il s'agit d'un Shoot'em up PC développé par Vlambeer et édité par Devolver Digital (Hotline Miami). C'est à l'origine un jeux Flash.
Le principe du jeu est simple. Vous êtes un pilote de Rauser (une sorte d'avion de chasse), vous êtes dans une arène avec comme limite l'eau et le ciel et vous devez défoncer le maximum d'ennemi pour scorer un max. Simple et efficace. Cela se retrouve aussi dans le gameplay. Les flèches servent au déplacement du Rauser et X c'est pour tirer. La subtilité vient de la gravité de l'avion. En jouant avec elle vous pouvez assez rapidement et très aisément faire des pirouettes vraiment très classe tout en canardant ces salauds. De plus votre avion est personnalisable. Il y a 3 parties : les ailes, le moteur et le fuselage. Les ailes modifient l'attaque, le moteur la méthode de propulsion ainsi que la vitesse et le fuselage le maniement de votre coucou. Il y a 5 pièces par partie, toutes déblocables par diverses missions.

Là, c'est plus compliqué

Là, c'est plus compliqué

La simplicité c'est aussi ce qu'on retient des graphismes. C'est pixelisé avec des couleurs sépias, on se croirait sur un vieux Atari. Ceci-dit ce n'est pas déplaisant, ça a un charme rétro et c'est même profitable au jeu. Les balles et les ennemis se distinguent bien du décor, qui est assez dépouillé, ce qui fait qu'on ne peut pas utiliser l'excuse du "j'ai pas vu" quand on crève. Toute cette simplicité dans le gameplay et les graphismes procurent une véritable sensation de jouissance durant le jeu. Ce qui est renforcé par la musique électro diablement entraînante du jeu (composée par le finlandais Kozilek). Elle varie selon la combinaison des parties de l'avion.
Ceci-dit le jeu s'avère assez répétitif. On a tôt fait de débloquer chaque pièce pour son Rauser et les missions se révèlent être très banales. Malgré tout c'est un jeu exerçant un grand pouvoir additif, surtout auprès des fan de scoring et on prend donc plaisir d'y revenir une fois de temps en temps.

Pas bon ça

Pas bon ça

La p'tite conclusion (avec musique d'ascenseur et tout)

Du fun, du fun et encore du fun. Pour être franc je vous conseille vraiment ce jeux, si vous aimez les sh'mup, les jeux pour homme fou (comme Geometry Wars) ou si vous voulez scorer comme un gros porc. Après oui, il est répétitif et certains trouveront que 9€ ça fait cher pour un tel jeux. Mais vu le nombre de fois qu'on y retour pour faire une petite boucherie, ça vaut son pesant de cacahuète. ( 7.62€ le Kilo de Cacahuète chez Shark's Industries)

Je confirme que Billy est mort au combat. Frank dut annoncer la terrible nouvelle à sa famille : il n'a pas pu retrouver sa bière pour la célébration.

Caporal Sharksymphonie, dit: "le planqué"

Et oubliez pas de vous abonner au Twitter de la colonie et de vous cultiver, bla bla bla.

Sharksymphonie

Shark est un passionné d'animation japonaise de manga et de jeu vidéo. Besoin d'en dire plus?
Pour me contacter:Twitter etMail.

Les derniers articles par Sharksymphonie (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *